Une entreprise historique

La « Nouvelle » Métallerie de Kerpont

Une métallerie historique du Pays de Lorient

Dans la famille Le Tallec, on est tombé dans le chaudron depuis les années… 1700 !
D’abord armurier-serrurier, puis Maître serrurier, puis serrurier métallier : zoom sur quelques grands moments…

De la serrure à la porte automatique en passant par le fer à repasser…

En 1850, l’entreprise fabrique des serres de jardin et des verrières pour des châteaux et des belles demeures. Au début du XXe, Paul Le Tallec rentre dans l’histoire familiale grâce à l’invention d’un fer à repasser à charbon. Et quand Jean Le Tallec reprend le flambeau vers 1945, Lorient est intégralement à reconstruire. L’entreprise, qui compte alors une quarantaine de salariés, a forgé bon nombre des rampes d’escaliers et des balcons de Lorient. Dans les années 70, nouvelle étape : l’entreprise le Tallec est une des 1e à fabriquer des menuiseries en aluminium : portes, fenêtres, vérandas… les constructions gagnent en légèreté.

En 1993 Marc Le Tallec, reprend l’entreprise avec son frère Gérard et apporte un nouveau savoir-faire : les portes automatiques. Charpentes métalliques, ouvertures, garde-corps, escaliers… mais aussi habillage et embellissement de façade, pare-soleil : les métalliers sont devenus les « couturiers du bâtiment ». En 2017, c’est Marc Le Tallec, le dernier du nom à exercer le métier de métallier, passe la main… à une femme.

La part belle aux femmes…

C’est Laëtitia Fermen qui reprend le flambeau et, dans cette famille de métalliers, les femmes ont souvent eu la part belle. À commencer par son arrière-grand-mère, Anna, qui, veuve à 30 ans dans les années 1850 a tenu seule les rênes de l’entreprise familiale. Bien plus tard, Marc Le Tallec lui-même embauchera quatre femmes à l’atelier qui représenteront à elles seules 16% de ses effectifs ; pour vous donner une idée, en 2015, les femmes en métallerie représentaient en France 0,73% (178) des effectifs de la profession… c’est dire !

Une page se tourne, le métier reste

2017, une page se tourne pour la famille Le Tallec. Mais, la désormais « Nouvelle métallerie de Kerpont » s’inscrit dans la continuité et reste une des entreprises historiques du Pays de Lorient.

Les dates clés de la métallerie

Notre réseau

Nous situer